•  

    Peut-être as-tu déjà entendu ce nom, et  il ne signifie pas grand chose ?? Alors cela va être corrigé (lol !) Car je te propose un entretien de ce maître en français..

    Mais avant , je te mets une petite biographie, pour que tu puisses mieux apprécier la qualité de ses enseignements :

     

    Jiddu Krishnamurti (1895-1986) naquit en Inde et fut pris en charge à l’âge de treize ans par la Société théosophique, qui voyait en lui « l’Instructeur du monde » dont elle avait proclamé la venue. Très vite Krishnamurti apparut comme un penseur de grande envergure, intransigeant et inclassable, dont les causeries et les écrits ne relevaient d’aucune religion spécifique, n’appartenaient ni à l’Orient ni à l’Occident, mais s’adressaient au monde entier. Répudiant avec fermeté cette image messianique, il prononça à grand fracas en 1929 la dissolution de la vaste organisation nantie qui s’était constituée autour de sa personne ; il déclara alors que la vérité était « un pays sans chemin », dont l’accès ne passait par aucune religion, aucune philosophie ni aucune secte établies.

     

    Tout le reste de sa vie, Krishnamurti rejeta obstinément le statut de gourou que certains voulaient lui faire endosser. Il ne cessa d’attirer un large public dans le monde entier, mais sans revendiquer la moindre autorité ni accepter aucun disciple, s’adressant toujours à ses auditeurs de personne à personne. A la base de son enseignement était la conviction que les mutations fondamentales de la société ne peuvent aboutir qu’au prix d’une transformation de la conscience individuelle. L’accent était mis sans relâche sur la nécessité de la connaissance de soi, et sur la compréhension des influences limitatives et séparatrices du conditionnement religieux et nationaliste. Krishnamurti insista toujours sur l’impérative nécessité de cette ouverture, de ce « vaste espace dans le cerveau où est une énergie inimaginable ». C’était là semble-t-il, la source de sa propre créativité, et aussi la clé de son impact charismatique sur un public des plus variés.

     

    Krishnamurti poursuivit ses causeries dans le monde entier jusqu’à sa mort à l’âge de quatre-vingt-onze ans. Ses entretiens et dialogues, son journal et ses lettres ont été rassemblés en plus de soixante volumes.

     

    Donc pour voir le film  : clique sur l'image

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  • Avant de découvrir "un cours en miracles" , j'avais regardé le film "matrix" et honnêtement je n'avais rien compris !!

    Maintenant, que je j'étudie le cours, quand j'ai revu ce film, cela a été une "révélation"..En plus, il parle du monde "réel" (mdr) !! Comme Laurent nous en parle souvent dans ces explications sur le "cours en miracles" ; Je te propose un extrait  de dialogue, impressionnant !!

     

     

    Matrix 1

     

    Morpheus: Enfin! Bienvenue, Néo. Comme tu as du le deviner, je suis Morpheus.

     

    Néo: Je suis très honoré.

     

    Morpheus: Non, tout l'honneur est pour moi. Je t'en prie, viens t'asseoir.

    Je suppose qu'en ce moment, tu éprouves la même chose qu'Alice tombée dans le terrier du lapin blanc.

     

    Néo: C'est un peu ça.

     

    Morpheus: Je le lis dans tes yeux. Tu as le regard d'un homme prêt à croire ce qu'il voit parce qu'il s'attend à s'éveiller à tout instant. Et paradoxalement, ce n'est pas tout à fait faux.    Crois-tu en la destinée Néo ?

     

    Néo: Non.

     

    Morpheus: Et pourquoi ?

     

    Néo: Parce que je n'aime pas l'idée de ne pas être aux commandes de ma vie.

     

    Morpheus: Bien sur, et je suis fait pour te comprendre.

    Peux-tu me dire, pourquoi tu es ici ?

     

    Néo: Non.

    Morpheus: Laisse-moi te dire pourquoi tu es ici. Tu es venu parce que tu sais quelque chose. Tu as un savoir qui t'habite mais tu ne te l'expliques pas. Tu l'as toujours ressenti, ressenti que le monde ne tournait pas rond. Tu ne sais pas quoi mais c'est là, comme une écharde dans ton esprit. Ca te rend fou. C'est ce sentiment qui t'a mené jusqu'à moi. Sais-tu de quoi je parle ?

     

    Néo: De la Matrice ?

     

    Morpheus: Veux-tu savoir ce qu'elle est ?

     

    Néo: Oui.

     

    Morpheus: La Matrice est universelle, omniprésente. Elle nous enveloppe, même dans cette pièce. Tu peux la voir par la fenêtre ou quand tu allumes la télévision. Tu sens sa présence quand tu pars travailler, quand tu vas à l'église, quand tu paies tes factures. Elle est le Monde. C'est le monde que l'on superpose devant ta vue pour te cacher la vérité. 

     

    Néo: Quelle vérité ?

     

    Morpheus: Que tu es un esclave, Néo. Comme tous les autres, tu es né en captivité. Le monde est une prison qui n'a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison pour ton esprit.

     

     

     

     

    L'Agent Smith, parlant de la Matrice à Morpheus:

     

    "Ne l'avez-vous jamais contemplé, Morpheus ? N'avez-vous jamais été ébloui par sa beauté, son ingéniosité ? Des milliards de gens vivant leurs petites vies anonymes sans même y penser. Saviez-vous que la première Matrice avait pour dessein de créer un monde parfait, où personne ne souffrirait. Le bonheur parfait pour chaque être humain ! Ce fut un désastre, une catastrophe pour les récoltes.

     

    Certains pensaient que nous devrions reprogrammer l'algorithme du concept de monde parfait. Mais je crois que votre espèce, les humains, définissez la réalité comme une sorte de purgatoire, une souffrance. Le monde parfait était un rêve auquel vous ne pouviez accéder qu'en mourant. C'est pour cela que la Matrice fut remaniée en ceci, l'apogée de votre civilisation. Je dis bien votre civilisation car depuis que nous pensons à votre place, c'est devenu notre civilisation, ce qui en fin de compte nous importe.

     

    L'évolution, Morpheus ! L'évolution, comme les dinosaures. Regardez par la fenêtre. Vous avez fait votre temps. L'avenir, c'est notre monde, Morpheus. L'avenir est entre nos mains.

     

    J'aimerais vous faire part d'une révélation surprenante. Elle m'est apparue quand j'ai voulu classer votre espèce. Je me suis aperçu que vous n'étiez pas des mammifères. Les mammifères de cette planète développent un équilibre naturel avec le milieu que les entoure. Pas les êtres humains. Vous vous installez dans une région et vous vous multipliez, vous proliférez jusqu'à ce que vous ayez épuisé toutes les ressources naturelles. Et la seule façon que vous avez de survivre est d'aller vous installer ailleurs.

     

    Il existe d'autres organismes sur cette planète qui font de même. Savez-vous ce que c'est ? Les virus. Les êtres humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète.

    Vous êtes la peste, et nous, nous sommes l'antidote."

     

    Voilà , tu peux trouver d'autres dialogues : ICI

    Mais le mieux est encore de t'offrir la trilogie, tu verras, c'est génial !!

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  • Comme d'hab, je te propose notre vidéo "dominicale" sauf que...pas de musique aujourd'hui !!  Juste la première vidéo d'un super reportage sur AMMA, "la rivière d'amour". Je suppose que tu connais cette grande dame ??

    Non ? Alors voici une petite biographie pour combler cette lacune  ( Si tu t'es déjà informé à son sujet..passe à la vidéo directement !!) :

     

    Amma naît le 27 septembre 1953, dans un petit village de la côte du Kérala, au Sud de l’Inde, au sein d’une famille d’humbles pêcheurs. Ses parents l’appelèrent Soudhamani. C’était une petite fille remarquable à beaucoup d’égard qui montra dès l’enfance de nombreux signes inhabituels. Remplie d’une dévotion sans limite pour le divin, ses parents la trouvaient parfois absorbée dans un état de samadhi, profonde méditation, totalement perdue à ce monde. Incomprise elle était traitée comme une servante et méprisée de son entourage. Elle arrêta l’école à neuf ans, car sa mère tomba malade et elle dut s’occuper de sa famille. Finalement elle fut contrainte de quitter le toit familial et de vivre sans abri. Elle se livra à une importante discipline ascétique. Tout son être brûlait d’amour pour le divin et plus particulièrement sous son aspect de Mère divine, un aspect du divin très important dans la tradition hindouiste. Après cette longue ascèse, Amma commença à révéler sa véritable mission : soulager la souffrance du monde et guider les pas des chercheurs spirituels. Soudhamani devint alors Mata Amritanandamayi, la "Mère de la Béatitude immortelle". Ceux qui, il y a vingt cinq ans, vinrent dans le village de pêcheurs recevoir son enseignement et son darshan devinrent ses premiers disciples. Ils ressentirent une attirance très forte pour cette femme extrêmement simple et modeste de laquelle émanait un authentique rayonnement spirituel. ..Amma partage son temps entre son ashram principal et plusieurs tours qu’elle fait chaque année aux USA, Europe, Japon, Inde… pour transmettre son message d’Amour et de service désintéressé. Elle rencontre pendant ces tournées aussi bien ses dévots ou disciples du Monde entier que des curieux, venus expérimenter l’expérience du darshan...

     

    Mata Amritanandamayi, appelée Amma,
    a pris des millions de gens entre ses bras,
    pour leur offrir le Darshan, l’étreinte de bénédiction.
    Considérée comme une des grandes figures de l’Inde d’aujourd’hui,
    elle récolte de l’argent pour de multiples oeuvres charitatives qu’elle a créé.
    Elle représente pour beaucoup d’indiens la compassion agissante, en pleine action, en pleine méditation.


    Pour en savoir plus :   ICI

     

     

     

     

     

     

    Perso, j'ai récuperé toute la série des 10 vidéos sur un CD, car "youtube" a parfois la "petite idée folle (lol!!!)" de supprimer des vidéos sans prévenir..Je te conseille donc d'en faire autant.
    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique