• Etre utile ??

                   Pendant près de 30 années, j'ai "milité" grave, car je voulais "être utile"..Changer le monde qui me semblait trop cruel, etc... A L'époque par d'internet, et quelques signatures sur une pétition, c'était des heures passées devant l'Anpe, l'hopital, ou autre suivant le sujet... C'est grace au chemin de la "non-dualité" que j'ai compris combien tout cela est "secondaire"...Mais comme je ne suis pas trop doué pour te l'expliquer, je te propose le texte ci-dessous, il est "costaud" prends le temps de le lire, de le laisser infuser !!! Car notre égo est trèèès doué pour nous éloigner de notre être essentiel... Le seul but qui soit réellement utile !! Car en harmonie avec ton Etre, tu connaitras le grand apaisement !!

      effet-anime pt-65

     

    Ce matin un coup de fil d'une personne qui se dit intéressée par mon parcours. Elle me dit : "je veux être utile, je veux aider les autres." Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu cette phrase c'est à dire l'association "être utile" avec "je veux aider les gens."


    Une fourchette est utile, un ordinateur est utile, un vélo est utile ! On parle d'utilité quand on parle d'objet ! Un ETRE HUMAIN n'est PAS un objet ! Un ETRE HUMAIN n’est PAS sur terre pour "être utile" ! Un être humain est sur terre pour s'épanouir, se développer et EXPRIMER SON ETRE au travers des talents qui sont les siens.


    A la question "que veux-tu faire quand tu seras plus grand ?" Les enfants répondent : "danseuse", "docteur", "pompier", "chanteur" "président de la république" etc. ou "je ne sais pas" mais AUCUN enfant ne réponds "je être utile" ! "Etre utile" n'est PAS un métier ! C'est pour ça qu'aucun enfant ne dit quand je serais grand "je veux être utile". Heureusement !

     

    Quand une personne dit : "je veux être utile", ce que j'entends c'est :
    - "je n'ai pas le sens de ma valeur, je veux "être utile" comme ça cela (me) prouvera que j'ai de la valeur."

    Quand une personne dit : "je veux être utile" en l'associant à "je veux aider les autres" ce que j'entends c'est :
    - "les autres que je vais aider me donneront le sens de ma valeur que je n'ai pas."

    L'un des besoins fondamentaux de la plupart des gens EST la reconnaissance de LEUR VALEUR. La « valeur » d’un être humain EST une VALEUR INTRINSEQUE, une valeur qui est INNE par le SEUL fait d'Etre une entité vivante et non un objet (qui serait « utile » ou pas), une VALEUR INCOMMENSURABLE par le SEUL fait d'Etre Humain, que le compte en banque soit vide ou plein, que l'on soit beau ou laid, en bonne santé ou malade, une VALEUR INESTIMABLE.


     Moi je considère que « la reconnaissance de sa valeur » est un besoin de base après le fait d’avoir de quoi manger et un toit sur la tête. Quand on SE sait AIME et qu’on SE sent AIME,  alors on a automatiquement le sens de sa valeur. Les enfants qui ne se sentent pas aimé ont tous un problème avec le sens de leur valeur (« puisque mon père donne plus d’importance à son travail qu’à moi c’est que je n’ai pas de valeur », « puisque ma mère me critique sans arrête c’est que je ne suis pas bien et que je n’ai pas de valeur ». ) Le  besoin de reconnaissance de sa valeur n’est pas en « haut » d’une pyramide de besoins mais à la base de cette pyramide. Si plus de gens avaient le sens de leur valeur INTRINSEQUE il n’y aurait pas cette course à la célébrité comme si le nombre de fans faisaient sa valeur…. !

     

    Comment quelqu'un qui veut être "utile" parce qu'il n'a PAS le sens de sa propre valeur pourrait-il transmettre aux autres le sens intrinsèque de leur valeur ? Il ne peut pas. Comment quelqu’un qui ne s’aime pas lui-même pourrait-il transmettre aux autres l’amour d’eux-mêmes qui leur permettrait de ressentir leur propre valeur ? Il ne peut pas.

     

    "Je veux être utile et pour ça je veux aider les autres" cela s'appelle UTILISER les autres pour assoir le sens de sa propre valeur. Cela s’appelle vouloir trouver l’amour chez les autres avant de l’avoir trouvé chez soi. Cela s'appelle créé de la DEPENDANCE. Parce que celui qui veut se sentir utile a besoin de ceux qu’il veut aider pour continuer à se sentir utile c'est un cercle vicieux sans fin ou PERSONNE ne gagne.

     

    Arrêtez donc de cherche à être utile ! C'est une insulte que vous vous faites en parlant de vous comme d'un objet qui serait utile ou pas. Vouloir aider les autres pour avoir le sens de son « utilité » n'est PAS aider les autres mais les utiliser pour combler ses manques. Cherchez à VOUS rendre heureux, VOUS d'abord en vous aidant vous-même d’abord (ce qui est la vérité sur vous que vous projetez sur les autres pour ne pas la voir chez vous : « je projette sur les autres qu’ils ont besoin d’aide parce que je refuse de voir que j’ai besoin d’aide. »


    Trouvez vos talents.


    Les talents eux définissent bel et bien un métier : « jardinier (parce que j’aime les plantes) » « danseur (parce que j’aime danser) », « chanteur (parce que j’aime chanter) », « écrivain (parce que j’aime écrire) », « enseignant (parce que j’aime enseigner)», « boulanger(parce que j’aime faire le pain) », « décorateur (parce que j’aime décorer) », «garagiste(parce que j’aime les voitures) », « pompier(parce que j’aime éteindre les incendies) » etc.… Tous ces talents, tous ces métiers sont pour la Joie de la personne qui exerce le métier qui correspond à ces talents et qui ne fait qu’exprimer celle qu’elle est dans son métier.

     

    A tous ceux et celles qui veulent « faire utile » je propose l’affirmation suivante :

    - « J’AI DE LA VALEUR TEL QUE JE SUIS. UNE VALEUR INESTIMABLE. »

    Répétez- vous cette affirmation jusqu’à ce que vous ressentiez vraiment en vous cette valeur intrinsèque non chiffrable. Rien qu’avec cette reconnaissance de votre valeur, votre vie pourrait changer du tout au tout….

    Une fois que vous aurez installé le sens de votre valeur alors vous pourrez vous poser la question :

    - « QU’EST-CE QUI ME FERAIT PLAISIR ? »

     

                            Chantal Attia    http://www.bioenergetique.com/      

     

     

    anti-stress                 

    « Le grand apaisementL'amour vrai... »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    14
    provence
    Mardi 23 Avril à 11:45

    Bonjour, je ne comprends pas le but et le sens de votre texte. Si dans notre monde certains ont besoin de réparer l'autre pour se réparer et de vouloir donner de son temps et de son énergie pour participer à un tout. Si certains veulent donner de l'argent car ils veulent payer moins d'impôts... Ce qui aide, ce qui change et ce qui fait grandir... Que dire à une personne qui a besoin de retrouver sa valeur après la mort de ses proches, après un accident handicapant et qui va se lancer un défi caritatif et médiatisé pour retrouver de la valeur et donner du sens... Tu n'en a pas besoin, la valeur est en toi ... La vie est aussi y donner du sens... Aimer un métier ce n'est pas forcément aimer la chose que l'on fait mais le plaisir qu'il nous procure... Aime-t-on seulement jardiner pour être jardinier, aime-t-on seulement éteindre des incendies pour être pompier... Eh bien non, la vie est une suite de fenêtres qui s'ouvrent et qui nous donnent des expériences, des émotions, des valeurs... Vouloir être utile, vouloir aider les autres, c'est aussi une question d'émotion, d'éducation... Le mot aider car on y trouve un intérêt c'est logique... Qui de nous est fait pour n'aider les autres sans que cela lui apporte quelque chose... Travailler est aussi égoïste, c'est pour avoir de l'argent, faire le métier que l'on rêve de faire le réaliser est aussi un conditionnement égoïste pour se faire plaisir... Eduquer ses enfants, les accompagner, les faire grandir par amour, n'est-ce pas un sentiment de fierté de les voir réussir, n'avons-nous pas le sentiment d'avoir réussi et d'être fier... Eduquons nous nos enfants pour être utile, et au final se réparer... Votre raisonnement avec ce texte est ridicule... On ne peut pas laisser croire qu'aider pour être utile dénote de quelque chose de malsain... Nous avons tous besoin que l'on nous tende la main, que l'on nous aide... Votre recette est de se dire, vous n'avez pas besoin d'aider les autres, la réponse est en vous pour retrouver de la valeur.... Mince alors, si aujourd'hui aussi le soutien et l'aide deviennent des sentiments égo¨stes, devenons hyperindividualistes et reclu sur nous même, car nous n'avons aucunement besoin des autres pour avoir de la valeur...

      • Lundi 27 Mai à 13:06

        Je ne critique pas le "fait d'aider les autres" loin de là, notre monde en a un besoin immense, surtout dans la société actuelle... J'essaye simplement de faire comprendre qu'un travail intérieur est aussi plus que nécessaire..
        Pour rappel ce texte ce n'est pas moi qui la écrit, parce que justement j'ai du mal a exprimé ma "certitude". Oui aidé les autre estutile, mais plus encore ce travail intérieur est fondamental. Quelqu'un qui a "affronter" ses fantômes (conditionnements, peur, désir de plaire etc) rayonne d'une "lumière intérieure" . Cette lumière réchauffe et parfois guide toutes personnes sur son chemin. Nous pouvons (et devons) aidé l'autre, cela est possible jusqu'à un certain âge, et après ??? Tandis qu'une personne qui a travaillé à l'intérieure rayonnera toute sa vie, même sur son lit en maison de retraite, si son corps est trop usé, son visage son "aura" rayonnera et apaisera le personnel soignant...

        Difficile pour moi d'expliqué mieux, mais regardez des vidéos de gens (dit éveillés) Mooji, Eckart Tolle...Ils rayonnent, sans n'attendre rien en retour, sans aucun jugements... Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas, notre échange nous enrichi mutuellement.. (Nous pouvons mêmes correspondre en privé, il suffit de me faire la demande sur votre commentaire)

        Merci de tout cœur d'avoir pris le temps de partager votre ressenti

         

    13
    Autrefois
    Vendredi 9 Mars 2018 à 22:15

    Bonjour,

    Vous écrivez : "La « valeur » d’un être humain EST une VALEUR INTRINSEQUE, une valeur qui est INNE par le SEUL fait d'Etre une entité vivante et non un objet (qui serait « utile » ou pas), une VALEUR INCOMMENSURABLE par le SEUL fait d'Etre Humain, que le compte en banque soit vide ou plein, que l'on soit beau ou laid, en bonne santé ou malade, une VALEUR INESTIMABLE."

    Très bien... Vous êtes-vous demandé d'où vous vient cette certitude ? Elle vient de ce qu'on nomme "amour inconditionnel donné par les parents" (et que l'on trouve chez tous les animaux un peu évolués). En réalité c'est un conditionnement extrêmement puissant qui permet à la vie de se maintenir, au vivant (et en particulier à l'humain) de ne pas se détruire (de "persévérer dans son être" comme on disait en philosophie scolastique), ce conditionnement est réalisé lors des premières années de la vie, il est réalisé par un amour inconditionnel donné par les parents à leur progéniture.

    Si vous n'avez pas ce conditionnement, alors vous n'avez aucune valeur inconditionnelle (intrinsèque si vous voulez)... Quelle autre solution avez-vous à proposer que de chercher l'amour d'une personne que l'on aime soi-même, pour restaurer cette valeur ? Vous dites que c'est utiliser les autres (avec un jugement visiblement négatif), je vous repose la question : qu'est-ce que vous proposez d'autre pour restaurer cette valeur ?

      • Mercredi 14 Mars 2018 à 13:58

        Merci pour votre participation...
        La valeur de l’Être est innée et ne dépend nullement des parents, du conjoint...Etc
        Je vous propose simplement de voir les vidéos de Mooji  ( par exp ci-dessous)

        https://www.youtube.com/user/moojifrance/videos

        Je suis certaine que l'une de ses nombreuses vidéos répondra à votre question mieux que je ne saurais le faire..

        Et je vous souhaite de tout mon cœur de trouvez l' "ETRE" en vous

        Namasté

        Raksha

    12
    Myriam77
    Mercredi 9 Août 2017 à 16:54

    Merci

    Très bon texte. J'ai donné de mon Amour et de mes connaissances toute ma vie, et je suis encore en manque. Discussions souvent partagées avec mon ex ami, en fait nos dons sont une forme d'égoïsme car sans le vouloir nous nous faisons plaisir. Tout de même pas comme celles qui faisaient ou font "leurs bonnes actions" pour s'acheter une place. C'est difficile de vivre quand on pourrait donner plus (et donc se sentir plus aimé).

      • Dimanche 10 Septembre 2017 à 13:32

        Merci de ton témoignage...C'est très difficile de donner sans rien attendre en retour !

    11
    EP
    Mardi 14 Février 2017 à 10:59

    On peut avoir le sens de sa propre valeur et dans cette connaissance pleinement satisfaite vouloir "être utile" juste pour aider les autres sans chercher en retour une gratitude pour son propre égo...   

      • Jeudi 10 Août 2017 à 19:18

        Oui, cela est possible.. Merci pour ta participation.

    10
    Mardi 24 Juillet 2012 à 08:06

    Etre utile ou Etre,une différence que nous ne faisons pas toujours, mais bon j'avance tout doucement, depuis que " j'étudie" Betty, je suis de plus en plus attentive à mes pensées, et je démasque l'égo plus facilement.
    Je crois que Betty fais un stage par chez toi en aout... c'est indiquer sur son blog..

    9
    Mardi 24 Juillet 2012 à 08:06

    Merci...

    8
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 15:39
    Je vous en prie ne soyez pas désolée. Je vois bien que vous n'aviez pas l'intention de déformer mon propos. C'est un bon exemple de la manière dont notre mental récalcitrant au changement fait sauter à l'insu de notre plein gré, inconsciemment, deux petites lettres qui changent toute la phrase ! Alors imaginez le résultat avec des textes copiés et recopiés et traduits et retraduits depuis des siècles.... !! Belle route à vous ♥
    7
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 14:29

    Merci pour votre intervention, désolée de mon erreur
    Voilà, c'est corrigé !!
    A bientot le plaisir de vous lire à nouveau
    Namasté

    6
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 08:49
    Bonjour,
    Je vous remercie pour avoir diffuser mon article sur votre blog.
    Cependant j'ai relevé une erreur qui amène une déformation de mon propos.
    Dans mon texte j'ai écrit : "Quand on SE sait AIME et qu’on SE sent AIME" alors on a automatiquement le sens de sa valeur" Cette phrase implique une notion de recevoir AVANT de donner. Le problème étant des personnes qui veulent donner aux autres pour compenser leur manque. Autrement dit ma phrase dit : "avant de donner aux autres, remplit toi d'abord d'amour toi-même ainsi tout ce que tu feras ensuite le seras à partir du plein (d'amour) et non du manque". Merci.
    5
    Mardi 10 Juillet 2012 à 16:21
    je me l'imprime et je me le déguste savoureusement n'en déplaise à Mister ego que je n'appelle plus MON ego car c'est une façon pour moi de vouloir le garder :-)))
    tendresse, douce journée, je NOUS aime
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :