• UCEM: Leçon 168 du 17 juin

         Beaucoup d'ami(e)s courent d'un éveillé à l'autre, dans l'espoir d'avoir le « déclic » qui les éveillera. Ou pour tout simplement vivre dans la joie - durant un week-end, un séminaire – d'être avec d'autres « chercheurs » , des connaissances ou amis ayant le même langage, A chaque retour de stage, le train-train quotidien reprends, avec ses déceptions, ses peurs, sa solitude... Alors on calcule pour refaire vite un autre stage, qui cette fois-ci c'est sûr , « va me donner l'éveil » !!!

         Perso, je préfère travailler sur moi-même, « entretenir la flamme » comme le conseillent de nombreux maîtres non-duels. Pour cela, j'étudie des textes très puissants. Un Cours En Miracles, est l'un de ces livres, et à chaque relecture, je suis émerveillée par sa puissance et sa profondeur...

         Après quatre années d'étude du Cours, je l'étudie « à ma façon »,c'est à dire que jje change chaque leçon avec les mots qui viennent de mon cœur. Aujourd'hui, je sens de te partager la leçon du jour (le 17 juin/leçon 168) «  « Ta grâce m'est donnée, je l'a réclame maintenant »

         Pour mieux comprendre de quoi je parle,tu trouveras la leçon originale « ICI »

          Attention, je n'ai aucune prétention à t'enseigner le Cours ! Juste le bonheur de te partager comment je l'étudie, Peut-être que cela va t'inspirer dans ta façon de vivre le Cours.

     

    Leçon 168 : L’éveil m'est donné, je Le réclame maintenant.

     1) L’Être* nous parle dans notre cœur, Sans se cacher de nous, Il reste entièrement accessible, car il est Amour, Il n'y a pas d'autre certitude, et cela seul suffit, Que ton esprit soit attentif ou non à sa Présence, Il t'aime d'Amour qui ne change jamais.

    2) Si seulement tu connaissais la signification de Son Amour, l’espoir et le désespoir seraient impossibles. Car l’espoir serait à jamais satisfait, et toute sorte de désespoir serait impensable. L'éveil est Sa réponse à tous les désespoirs, car en lui réside la réalité de Son Amour. Ne donnerait-Il pas avec joie les moyens par lesquels Sa Volonté est reconnue ? Sa réalité est tienne quand tu reconnais l’Être que tu es. Alors Sa Présence se vit dans notre esprit quand nous demandons l'aide qui permet que le sommeil prenne fin. 

      3) Aujourd’hui nous demandons à Dieu le don qu’Il a très soigneusement préservé au-dedans de nos cœurs et qui attend d’être reconnu. 2 C’est le don par lequel Dieu Se penche vers nous et nous élève, faisant Lui-même le dernier pas du salut. 3 Tous les autres sauf celui-ci, nous les apprenons, instruits par Sa Voix. 4 Mais finalement Il vient Lui-même, nous prend dans Ses Bras et balaie les toiles d’araignée de notre sommeil. 5 Son don de grâce est plus qu’une simple réponse. 6 Il restaure tous les souvenirs que l’esprit endormi avait oubliés ; toute certitude de ce qu’est la signification de l’Amour.

     4)L’Être/Dieu est Amour. Prie-Le maintenant de donner les moyens par lesquels ce monde disparaîtra, et la vision viendra d’abord, suivie de la connaissance un instant après. Car dans l'éveil tu vois une lumière qui recouvre d’amour le monde entier et tu regardes la peur disparaître de chaque visage tandis que les cœurs s’élèvent et réclament pour leur la lumière. Que reste-t-il maintenant pour que le bonheur soit retardé un instant de plus ? 5 Que reste-t-il qui ne soit défait quand ton regard se pose sur tout avec Amour?

     5)Aujourd’hui, reconnaissons ce qui a toujours été là, Notre abandon repose sur la confiance et l'acceptation de qui nous sommes, Disparaissant dans l’Être, nous sommes sans péchés, innocents et purs ; rayonnants de gratitude et d'amour.

    6)Par l'ouverture de notre cœur et une confiance totale, l’Être s'exprime à travers nous. Sortant du sommeil et des fantasmes de l’ego, l'éveil dissout notre personnage. Car ce que l’Être est, Il le donne et nous le recevons. Telle est Sa Volonté, parce qu’Il est Amour. 4 C’est le Christ en nous que nous prions aujourd’hui, Lui rendant la parole. Confiant(e) en Sa Propre Voix, Sa Parole, Son Amour .

    •  L'éveil m’est donnée.

    •  Je le réclame maintenant.

    •  Christ, je m'ouvre à ta Présence

    •  Car je suis prêt(e) à me dissoudre en Toi,

    •  dans l'Amour et l'Unité que nous sommes

    * L'être = Le Christ, le Soi, le maître intérieur, le Sat-Gourou, l'intuition, le « Je Suis »... Choisi le mot qui résonne le mieux dans ton cœur

                                                   

    UCEM: Leçon 168 du 17 juin

     

     

     

    « L'éveil, une obligation ??Le blog d'une amie »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Lundi 23 Juin 2014 à 22:31

    Entièrement d'accord avec toi, Dieu est Amour, et quand nous nous exprimons avec Amour, nous permettons à Dieu (ou la Source) de s'exprimer librement à travers nous.. Je remplace le mot "Dieu" par d'autres mots car plusieurs de mes lecteurs sont athés, musulmans, ou autres. Cela n’empêche pas d'exprimer notre Être par une ouverture de cœur à ce qui est...

    Que l'on parle de Dieu, Source, Énergie, etc; cela importe peu. Comme dit J.Krishnamurti : le mot n'est pas la chose.

    L'essentiel est la "vibration" du mot employé, car celle-ci peut faire des "miracles"
    Merci beaucoup de ton partage

    Namasté
    Raksha

    1
    Jeff
    Mardi 17 Juin 2014 à 20:28

    Le cours est sans compromis. C'est Dieu ou rien.

    Ce que j'en retiens, c'est l'Amour inconditionnel de Dieu pour tout ce qui est, moi y compris. Aimer comme Dieu aime me semble être le but; c'est-à-dire aimer tout le monde. A l'inverse, être aimé de tout le monde n'est pas nécessaire car Dieu lui-même, dans notre monde illusoire, n'est pas aimé de tout le monde: certains ne croient pas en lui et d'autres le craignent ou même le détestent en le rendant responsable de tous leurs malheurs.

    Voilà donc ce que je m'efforce faire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :