• Peut-être as-tu entendu parlé de ce livre "les 4 accords Toltèques" écrit par Don Miguel Ruiz ?? La pratique de cet enseignement peux t'amener à plus de bien-être, d'harmonie avec toi-même...Aussi j'ai senti de te partager cet enseignement, qui est un premier pas vers le coeur de ton être.

     

    Ci dessous une série de cinq vidéos. Leur enseignement est puissant, aussi prends ton temps pour les écouter, et n'hésites pas à "revenir" dessus pour mieux t'en imprégner...

     

     

     

     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Aujourd'hui je sens de te partager un texte , mis en ligne par  Yaso Darah  sur Facebook... Car je le trouve superbement écrit, et il traduit beaucoup de mes symptômes. Si tu ressens les mêmes choses...Chouette, je me sentirais moins seule (lol!!)

     

        - Aucun intérêt à vouloir convaincre, prouver, démontrer que l'on a raison et qui a tort.

        - Une incapacité à rentrer dans les conflits, tant pis.

        - Ressentir de la gratitude pour les choses les plus simples du quotidien, pour la vie simplement.

        - On commence par ne plus savoir qui l'on est puis l'on n'a plus besoin de s’identifier.

        - Les gestes les plus anodins se reflètent avec poésie.

        - Un sourire et on est les plus heureux de l’univers.

        - Ne plus avoir peur de l'avenir et être confiant face à l'inconnu, l'incertain...

        - On se sent proche de tous les êtres et on ne voit plus de différences, juste des "vêtements" qui cachent une âme semblable à la nôtre.

        - Privilégier l'écoute à la parole.

        - Les épreuves ne sont plus que des épreuves.

        - La souffrance n'est que souffrance, quand elle se manifeste on l'accepte et un petit tour puis elle s'en va.

        - De l'indifférence face aux jugements extérieurs, et quand le "je" commence à juger ont l'observe délirer avant de l'envoyer balader.

        - On contemple la nature, chaque espèce végétale et toute fibre de notre être y répond, on se sent profondément enraciné et notre cœur bat à l'unisson, que cela paraît "fantastique"!...Parfaitement !

        - Les limites tracés s'effondrent one by one ... Impossible !  Oui Oui, Un possible .

        - Un regard au ciel, au soleil, à la lune et aux étoiles et là nul mot ne pourrait décrire...

        - On a envie de dire je t'aime à ceux que l'on côtoie, que l'on rencontre, on ose pas toujours mais on les aime.

        - On a l'air d'avoir fumé de l’herbe, cool baba cool.

        - Quand le souci pointe son nez de Pinocchio on sait qu'il ment le petit garnement.

        - Notre vie en tant que tel ou untel n'a plus du tout d'intérêt et c'est là toute la liberté.

        - Il arrive qu'une parole ou un comportement nous heurte, manque de tact ou provocation intentionnelle peu importe,  ça va les enfants !

        - On rit de tout, ça à l'air fou et alors ?!

        - La spontanéité dirige nos pensées et nos actions.

        - Les mécanismes du passé sautent un après l'autre, ce que l'on se sent léger.

     

      - On ne s'acharne plus à vouloir faire venir les choses, elles apparaissent à l'horizon et libre à elle de prendre leur  temps .

        - "Tout va mal" selon ceci et cela mais cela n'empêche pas d'être joyeux

        - Aucun sentiment d'appartenance, perturbant à première vu mais que des richesses, on fait partie de tout ce qui existe.

        - Toute relation se vit selon le moment présent, ce qui a été dit par le passé n'existe plus en ce moment.

        - Ce qui arrive et ne fait pas forcément plaisir on apprend à vivre avec, un destin, de la malchance, une punition, un cadeau du ciel,une leçon...on accepte !

        - Colère, ressentiment ? ça fait juste mal et provoquent des crampes à l'estomac, no thanx!

        - Vouloir "absolument" ceci ou cela, une inutile douleur que l'on s'inflige, acheter du chocolat c'est mieux.

        - Le tourbillon de la société contemporaine n'est pas beau mais que des histoires à regarder, ça tombe bien pour les cinéphiles.

        - La compréhension ne laisse place qu'à la compassion.

        - On a rien mais ce que c'est bon le peu que l'on a.

        - Demander et vous recevrez, on reçoit bel et bien mais personne n'a dit que c'est à l'image que l'on se fait.

        - On redevient enfant avant de s'apercevoir que l’on n’a jamais cessé de l'être sauf que l'on peut faire des grimaces sans se faire choper !

        - Quant à l'amour, il ne cesse de grandir et a quoi cela sert de le condamner en le disloquant au lieu de le vivre.

        - Les symptômes ne manquent pas, il n'y a pas plus grande maladie mais elle ne tue pas elle rend plus fort comme a dit  quelqu'un ( a peu prés)... dans sa vulnérabilité .

     

     

    wizardry

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  • Il est très difficile de parler de la non dualité, du détachement de la forme à des amis en n’ont jamais entendu parlé...Et souvent, quand un(e) ami(e) me demande comment réagir lors d’une expérience douloureuse, je me vois mal lui répondre « cool ce n’est qu’une illusion !! »

     

    Comme je t’en avais parlé, le livre d’E.Tolle m’a beaucoup aidé « me détaché » d’un passé douloureux. Aussi j’ai décidé de partager l’une de ses histoires qui lorsque l’on médite dessus, nous permettent un « nouveau point de vue ». Cette histoire peut aussi nous aidés à expliqué « le détachement » à nos amis...

     

    « Un roi au Moyen-Orient était continuellement déchiré entre le bonheur et le découragement. La moindre petite chose le contrariait beaucoup ou provoquait chez lui déception et désespoir. Vint un temps où le roi en eut finalement assez de lui et de la vie. Il commença à se mettre en quête d’un moyen de s’en sortir. Il envoya quérir un sage qui vivait dans son royaume et que l’on disait illuminé. Lorsque le sage arriva à la cours, le roi lui dit « Je veux être comme toi. Peux-tu me donner quelque chose qui m’apportera l’équilibre, la sérénité, la sagesse ? Je suis prêt à payer n’importe quel prix. »

     

    Le sage lui répondit : «  Je peux peut-être vous aider. Mais le prix à payer est si grand que votre royaume tout entier ne suffirait pas. Par conséquent, ce sera un cadeau que je vous ferai, si vous voulez bien l’honorer » Le roi lui donna sa parole et le sage partit.

     

    Quelques semaines plus tard, le sage revint et tendit un coffret en jade sculpté au roi. Après avoir ouvert le coffret, le roi y trouva un simple anneau en d’or. A l’intérieur de l’anneau, il y avait inscrit « Cela aussi passera ». Quelle est la signification de cette inscription ? » demanda le roi. « Portez cet anneau en tout temps, lui répondit le sage. Quoiqu’il arrive, avant de qualifier les choses de bonnes ou de mauvaises, touchez l’anneau et lisez l’inscription. Ainsi vous serez toujours en paix. »

     

    Cela aussi passera. Qu’y a-t-il dans ces mots tout simples qui les rendent si puissants ? Pris de façons superficiels, ils peuvent procurer un certain réconfort en des temps difficiles, mais, par contre, ils amoindrissent les bons moments de la vie... En fait, les mots gravés à l’intérieur de l’anneau servent à vous faire prendre conscience de l’aspect éphémère de toute situation, conséquence directe de la nature transitoire de toutes les formes bonnes ou mauvaise. Quand vous devenez conscient de cette nature transitoire, votre attachement à elle diminue et vous vous désidentifiez d’elle. Ce détachement vous permet d’apprécier plus pleinement les plaisirs de la vie, car vous comprenez qu’ils ne sont qu’éphémères. De même les épreuves ne sont plus douloureuses, et ressassé dans le mental, car elles ne font que passer. En vous détachant des expériences, cette position de recul vous permet d’apprécier le film de votre vie, au lieu d’être complètement plongé dedans. Le fait de reconnaître que Cela aussi passera vous amène par le détachement, à une autre dimension de votre vie, celle de l’espace intérieur. C’est par le détachement, ainsi que le non-jugement, et la non-résistance, que l’accès à cette dimension vous est donnée. 

    (Source : Eckhart Tolle « Nouvelle Terre » Editions Ariane)

     

     

    Elvira 07

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique