• Regard-Présence

    Ci-dessous, un extrait du livre de Betty "la fraîcheur de l'instant"

    Cet extrait va peut-être te préparer à une rencontre avec Betty, car sous l'article tu trouveras son calendrier ...

    Au moment où je crois avoir vu le contenu du rêve, il revient encore: « Oui, mais il faut bien réagir. C’est injuste! Celle-ci a dit ceci et celui-là pense vraiment que… et les gens en général pensent que… S’il y a autant de monde rassemblé autour d’une personne, il doit bien y avoir une vérité qui se cache là, etc… » Je regarde et constate que ces personnages qui logent dans ma tête se prennent tellement au sérieux qu’ils argumentent entre eux pour avoir raison. Des questions existentielles fusent, mais il n’y a plus personne pour y répondre, car je suis engagée envers moi-même cette fois-ci! Totalement ouverte à l’inconnu, je n’attends plus rien. Je ne veux plus fuir ce vide qui m’habite et que j’ai tant cherché à remplir.

    Quand les nombreuses empreintes mémorielles se réactivent, je reviens toujours à l’instant, sans aucune interprétation. Calmement, j’accueille l’instant, peu importe comment je l’interprète. L’instant est d’une parfaite précision, car, tel un miroir, il reflète qui je crois être.

    Si les émotions me brûlent, je reste là, dans l’instant, sans bouger, sachant qu’elles sont passagères. Si j’ai l’impression que rien ne semble arriver, je reste là, de la même manière! Si tout semble évoluer ou se détériorer, je reste toujours là. Tout est vu comme passager. Habituée à gérer des excès d’agitation et de crispation, quand je ressens une impression d’ennui, je reviens à l’instant présent, où toute possibilité d’identifier un état vole en mille éclats.

    Je reste là sans rien attendre, détendue, sans fuir, sans retour dans le passé, sans cette habitude de toujours puiser dans des références apaisantes, sans imaginer un futur réconfortant. En même temps, le corps me donne parfois un message de forte tension, provoquée par l’opposition entre mon ancien mode de fonctionnement (croire) et celui-ci (voir). Me remettre continuellement dans l’instant désencombre le mental et me rend disponible pour voir.

    Extrait du livre de Betty "La Fraîcheur de l'instant".


     Le calendrier de Betty en PDF

    Regard-Présence

     

     

    « Faire un pas dans le videEnfin "Voir" !!! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :