• Leçon 289

    J'ai commencé le cours un peu en retard, et parfois il me prenanit tellement la tête, que je le laissais de coté quelques temps..Bref,aujourd'hui je suis à la leçon 289 et c'est la cata !!



    LEÇON 289

    Le passé est terminé. Il ne peut pas me toucher.

    1. À moins que le passé ne soit terminé dans mon esprit, le monde réel doit échapper à ma vue. 2 Car en réalité je ne regarde nulle part et je ne vois que ce qui n'est pas là. 3 Alors comment puis-je percevoir le monde qu'offre le pardon ? 4 Le passé a été fait pour le cacher, car ce monde-là ne peut se voir que maintenant. 5 Il n'a pas de passé. 6 Car quoi d'autre que le passé peut être pardonné, et s'il est pardonné il a disparu.

    2. Père, ne me laisse pas regarder un passé qui n'est pas là. 2 Car Tu m'as offert Ton Propre remplacement, dans un monde présent que le passé a laissé intouché et libre de péché. 3 Ici est la fin de la culpabilité. 4 Et ici je suis rendu prêt pour Ton dernier pas. 5 Vais-je demander que Tu attendes encore avant que Ton Fils ne trouve la beauté que Tu as conçue comme la fin de tous ses rêves et de toute sa douleur ?

    Je connais "mentalement" toute l'importance de relaché le passé, je sais que "seules mes pensées peuvent me blesser"..Et pourtant, je bloque grave sur cette leçon, je dois me la répéter sans arret. Dès que j'arrête , mon égo prend le relais ..Des images du passé refonds surface, me décourage et me donne envie de tout arreter..C'est incroyable le combat entre mon Soi et mon égo !! Je sais que je devrais aller au delà de tout cela, laisser parler ma souffrance pour comprendre ce qu'elle cache et en défaire les racines..Mais j'ai la trouille !!!

    Bref je rame dur, j'espère que dans la journée je recevrais de l'aide..dans ce cas je t'en parlerais si cela peut t'aider..Si de ton côté tu as rencontrer le même mur, tout en le franchissant...une aide serait la bienvenue !!!

    « Éric BaretMeditation laser.. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    4
    Samedi 15 Novembre 2008 à 13:53
    Merci beaucoup pour ton soutien..après t'avoir lue, je me suis replongé dans le cours ! Et surtout le soir j'avais un paltalk avec Laurent sur "NTI", le sujet était "la peur" !! Ca tombé on ne peut mieux !! As-tu déjà écouter les MP3 qu'il mets sur le cours..qu'en penses-tu (pour rappel, tu as mon mail en bas du blog) NAMASTE...
    3
    Samedi 15 Novembre 2008 à 13:27
    Meeerci, je suis trés contente de t'entendre parler ainsi, tu comprends certainement pourquoi ! J'espère que tu as pris le temps de lire d'autres articles, car c'est l'un des rares où je parle de mes coups de blues. Pas vraiment le top pour t'aider !!
    2
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 22:31
    Bonsoir, Si je peux me permettre un commentaire, je dirais que, dans ces moments-là, juste accepter son impuissance et s'en remettre au Plus Grand Que Soi...Accepter sa vision limitée du moment comme si on était avec un enfant et qu'on comprenait qu'il puisse avoir peur. Peut-être est-ce aussi dans ces moments-là que Dieu et nous-même forgeons ensemble notre Foi... Lumière à toi,
    1
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 09:50
    bonjour même si je ne me manifeste pas , j'ai chaque jour une pensée pour toi ! moi aussi parfois je "rame" et en ce moment je suis comme toi....Tiens je te livre quelques passages de ce que j'ai lu ce matin à mon réveil: " le plus facile est de laisser l'erreur être corrigée là où elle est la plus apparente, et c'est à leurs résultats que les erreurs peuvent être reconnues. p.46-3 manuel pour enseignants. 3) l'attaque ne peut entrer que si la perception de buts séparée est entrée. Et cela a certainement dû être le cas si le résultat est tout autre que la joie. 4. Cela aidera peut-être de rappeler que nul ne peut -être en colère contre un fait. 2) c'est toujours une interpétation qui suscite des émotions négatives , indépendamment de leur justification apparente par ce qu'il paraît être des faits. 3) Indépendamment aussi de la colère soulevée. 11) Qui est inconscient de la vérité doit voir des illusions. 6- 6 Accepte ta séparation, mais ne te rappelle pas comment elle s'est produite. Allez je me remets à ma lecture... Paix et amour à toi Annette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :