• Le Pardon par UCEM

    Le pardon "chrétien" et le pardon enseigné dans "Un Cours En Miracle" sont très différents l'un de l'autre...Le  1er sous-entends que je suis meilleur que l'autre, plus évoluer, etc. Alors que le Pardon du Cours Nous amène à une reconnaissance du divin en l'autre... Certains étudiants ont bien du mal à comprendre cette nuance, qui pourtant Nous amène dans un espace ou il n'y a plus de victime/coupable, de plus /moins, etc. Grace à l'étude du cours tu n'as plus le même regard sur l'autre, sans t'en apercevoir ton coeur s'ouvre. Même si "dans la forme" ce n'est pas toujours facile, dans ton coeur tu sais, tu sens que seul l'Amour Incondionnel peut résoudre tout les conflits... Aujourd'hui, je sens de te remettre la définition du pardon tel que le cours en miracles Nous l'enseigne :

     

     Le pardon reconnaît que ce que tu pensais que ton frère t'avait fait ne s'est pas produit. Il ne pardonne pas les péchés pour les rendre réels. Il voit qu'il n'y a pas eu de péché. Et dans cette  façon de voir, tous tes péchés sont pardonnés. Qu'est-ce que le péché, sauf une idée fausse sur le Fils de Dieu? Le pardon voit simplement sa fausseté, et par conséquent en lâche prise. Ce qui alors est libre d'en prendre la place est maintenant la Volonté de Dieu.

     

    Une pensée qui ne pardonne pas est une pensée qui pose un jugement qu'elle ne mettra pas en doute, bien qu'il ne soit pas vrai. L'esprit est fermé et il ne sera pas délivré. La pensée protège la projection, en resserrant les chaînes, de sorte que les distorsions en sont plus voilées et plus obscures, moins facilement accessibles au doute et gardées plus loin de la raison.

     

    Qu'est-ce qui peut s'interposer entre une projection fixe et ce qu'elle a choisi comme but visé ?

     

    Une pensée qui ne pardonne pas fait de nombreuses choses.

    D'une activité frénétique, elle poursuit son but, déformant et renversant ce qu'elle voit comme des interférences avec le chemin qu'elle a choisi. La distorsion est son but, ainsi que le moyen par lequel elle voudrait l'accomplir. Elle se lance dans de furieuses tentatives pour fracasser la réalité sans un souci pour quoi que ce soit qui paraîtrait présenter une contradiction à son point de vue.

     

     Le pardon, par contre, est calme, et tranquillement ne fait rien. Il n'offense aucun aspect de la réalité ni ne cherche à la tourner en des apparences qui lui plaisent. Il regarde simplement, attend et ne juge pas. Qui ne veut pas pardonner doit juger, car il doit justifier son manquement à pardonner. Mais qui voudrait se pardonner doit apprendre à accueillir la vérité exactement telle qu'elle est.

     

    Ne fais rien, donc, et laisse le pardon te montrer quoi faire, par Celui Qui est ton Guide, ton Sauveur et Protecteur, fort en espoir et certain de ta réussite finale. Il t'a déjà pardonné, car telle est Sa fonction, à Lui donnée par Dieu. Maintenant tu dois partager Sa fonction et pardonner à celui qu'il a sauvé, dont Il voit l'impeccabilité et qu'il honore en tant que Fils de Dieu.

     

    PS 01 : Quand quelqu'un me prends trop la tête (oups) . Je pratique d'abord la technique du Hopono-pono pour calmer mon mental. Une fois dans mon coeur , je reconnais le divin en l'autre... Je t'ai déja parler de cette technique de nombreuses fois :

                   1er lien          2ème lien         3ème lien

     

     PS 02 : Sur l'article  ICI, tu as encore d'autres explication sur le pardon d'Un Cours En Miracles

     

     

    56


    PS03: Plusieurs Ami(e)s m'ont envoyer des liens vers des vidéos, pour le moment je n'ai trouvé le temps de toutes les voir...Dès que ce sera fait, je partagerais mon ressentie à ces Ami(e)s que je remercie beaucoup... Je Nous Aime. 


    « Le pouvoir de la Lumière.Je sais !! »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 15:56

    Oui, et comme nous sommes un, le vrai pardon touche l'univers entier!

    5
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 15:45

    Yes

    Christ ou Bouddha, peut importe. L'essentiel est de relever le défi : Aimer toujours plus, s'ouvrir, acceuillir, ne pas juger... Quel chemin passionnant !

    4
    Jeudi 23 Septembre 2010 à 15:43

    Un cours En Miracle, nous apprendre à re-trouver le divin en l'autre, car il toujours un reflet de nous-même... Alors j'apprends à m'aimer de plus en plus. En fait, le Fils de Dieu que Nous sommes n'est qu'Amour, Lumière... Même si je suis encore maladroite dans mes relations, j'aime cette vie de plus en plus passionnante... Et les rencontres que j'y fais sont de plus en p)lus lumineuses. Bises.

    3
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 20:22
    Le pardon est un acte important, il agit sur deux êtres - c'est capital, merci pour toutes ces explications ! bises
    2
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 11:14
    "le Bouddha qui est en moi honnore le Bouddha qui est en toi"
    tendresse, je nous aime
    1
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 17:21
    Allo Raksha, le pardon est intérieur, s'il y a encore quelque animosité en soi, affects, émotions, signes physiques, c'est que le pardon n'est pas complet. Le corps, l'âme et l'esprit sont enlignés dans le pardon, ils deviennent témoin. Gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :