• Le chemin de retour

    Le mental, à lui seul, ne peut appréhender le Chemin du Retour. Celui-ci est unique pour chacun. En effet, chacun de nous expérimente une voie unique durant sa mission d’âme. Si notre voie en croise d’autres, loin d’être le fruit du hasard, c’est ce qu’on appelle une coïncidence. Notre expérience s’intègre dans l’expérience globale de l’humanité. Ceci explique cela.

    Soyons clairs, il n’y a pas de mauvais chemin, tout au plus des chemins détournés. Chacun de nous choisit sa propre voie, même si cela paraît difficile à concevoir dans certaines circonstances. Je Suis le Chemin. Chaque « Je Suis » est le Chemin. Ensemble, tous les chemins forment le « Chemin ». Quel est mon Chemin, ma mission d’âme ? Pourquoi suis-je revenu ? Ce sont des questions auxquelles nous avons tous à répondre. Rappelons nous que nous avons choisi de revenir pour accomplir une mission précise. La tout n’est pas de savoir comment l’accomplir, mais quelle est cette mission. Comment alors se souvenir ?

    Tout être est un univers à part entière dont il est le maître. Chacun de nous est l’artiste de sa propre vie. En effet, nul ne peut choisir à notre place, penser pour nous, agir en notre nom. Chacun de nous est le grand architecte du monde qu’il se crée pour exprimer l’essence de son être. Nous sommes également les créateurs de nos propres illusions, de nos croyances, de nos rêves, de nos peurs et de nos joies. Certaines nous ont été transmises par nos relations, familles, enseignants, employeurs. Cependant nous sommes libres de les accepter, de les prendre pour argent comptant ou de les expérimenter pour en vérifier l’authenticité. Telle manière d’être peut très bien convenir à un tel ou une telle dans une situation précise sans que cela devienne une règle générale.


    La vraie liberté trouve sa source dans la chambre secrète de notre cœur. Elle nous décharge de tout ce qui entrave notre chemin. C’est une question de centrage. Si je me centre sur mon cœur, je me donne accès à l’essence même de Qui Je Suis. La première fois que j’ai entendu parler de se centrer sur son cœur, je me suis demandé comment faire. La réponse me vint de mon cœur lui-même. Le simple fait d’avoir pris conscience de cette idée me la rendit accessible. Des exercices de respiration et de visualisation sont d’une grande utilité pour apprendre à se centrer sur son cœur. L’une d’entre elle se retrouve dans différentes philosophies ou courants spirituels, il s’agit de la respiration bipolaire. Elle consiste à visualiser la Lumière qui pénètre par le bas de la colonne à l’inspir et ressort par le chakra coronal, à l’expir, qui pénètre par le chakra coronal au deuxième inspir et ressort par le bas de la colonne au deuxième expir. Visualisons également la Lumière qui se répand à partir du cœur dans tout notre corps, dans toutes nos cellules puis autour de nous, englobant le lieu où nous nous situons, les personnes qui nous sont proches, puis notre quartier, notre village, notre pays, la terre entière et bien au-delà sans limite de temps ni d’espace. Restons attentifs à notre respiration et à ce qui se fait ressentir. Chacun découvrira sa vérité, son approche de lui-même. Notre mental y trouve sa juste place, car nous lui offrons un sujet, la respiration, sur lequel se concentrer et petit à petit, si nous le voulons, cela devient son occupation principale. C’est bien moi qui dirige mon mental, pas l’inverse. Croire que je suis prisonnier de l’ego est une illusion qui peut nous apparaître parfois comme sécurisante. C’est une illusion ! Notre mental est le roi des illusionnistes et tente à tout moment de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. A nous d’être vigilants et de garder en conscience que nous choisissons d’être les maîtres de nos vies ou d’en être les esclaves.

    Pierre Stévenne (22 septembre 2008)


    « Qui Suis-Je ??Je Suis »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    10
    France
    Samedi 15 Juin 2013 à 17:57
    Bonjour, c'est vrai que la respiration nous aide à calmer notre mental qui ne demande qu'à faire quelque chose, autant l'occuper à notre aventage.
    9
    Mercredi 18 Février 2009 à 16:37
    La croix est nécessaire que si l'on n'a pas suffisamment confiance en Soi..En lâchant prises des pensées de jugements ou autres, la voix du cœur prends le relais, et là tout deviens simple
    8
    Mercredi 18 Février 2009 à 16:31
    Et oui, seul maître à bord !!
    7
    Samedi 14 Février 2009 à 17:29
    Oui, elle est l'une des méthodes trés efficace pour calmer le mental et descendre dans son coeur..
    6
    Samedi 14 Février 2009 à 17:24
    Comme tu l'as compris je suis uniquement centré sur "le cours en miracles" . Cet enseignement répond pleinement à mes attentes, je n'éprouve donc pas le besoin de suivre différentes voies...Comme dit aussi Gary, j'ai longtemps picoré au buffet "spirituel", maintenant j'arrête..Seul un enseignement non-duel m'interesse, ainsi que mes lecteurs. J'ai donc supprimé tous tes commentaires non en rapport avec cet enseignement, car je ne tiens pas à embrouillé mes lecteurs.. J'ai le bonheur de connaitre des êtres qui n'étudient pas le cours, mais qu'ils sont devenus le cours. Il y a tellement d'Amour et de Sagesse qui émanent d'eux, que je ne changerais plus de voie.. Donc honnetement ce n'est pas nécéssaire de m'amener d'autres courants, je suis la voie de l'Amour et elle seule me sers de guide. Et depuis, j'ai le bonheur de vivre des relations de plus en plus enrichissantes...
    5
    Samedi 14 Février 2009 à 17:09
    Rien à dire..
    4
    Samedi 14 Février 2009 à 11:31
    Bonjour Raksha, J'ai bien compris que tu restes centré sur l'objectif "royal", d'ailleurs il y a un type de yoga qui porte ce nom: le "raja yoga" ou yoga royal qui comme UCEM est un don pour retouner à soi, au SOI.Mais surtout éviter l'erreur grossière d'oubli de soi pour le SOI DIVIN Immortel et Eternel et d'en oublier les autres sur leur chemin de fortune et d'infortune. A travres ces chemins les rencontres vont bon train et croit moi ou pas , elles sont toutes importantes car elles sont des parties du TOUT, c'est ce que signifiait Jésus quand il dit:"Ce que tu fais même au plus petit d'entre nous c'est à moi, que tu le fais", donc j'essaie de prendre soin de toi comme des autres "moi" et "toi" dans le SOI et pour t'informer que UCEM, n'est qu'une part des actions que mènent le Maître J et comme l'écrit dans ses ouvrages Gary Renard, UCEM ne sera accessible qu'à une petite portion de l'humanité, mais aura des incidences bien plus fortes en réalité sur le reste de l'humanité en conjonction avec tous les autres courants qui vont en ce sens et que je ne fais qu'amener à toi, ce n'est qu'une question relative de temps qui est déjà arrivé dans la Réalité Immortelle. Bien à toi ma soeur sur le chemin de l'ESPRIT SAINT.
    3
    Samedi 14 Février 2009 à 08:29
    Pour ne pas se perdre, nos petits chemins doivent rejoindre tôt ou tard le Chemin principal, la voie royale qui mène à Dieu amour mais qui passe par la croix...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 9 Février 2009 à 11:35
    Bonjour Corinne, Dans les faits nous partageons tous ce que nous pensons, un peu comme les bulles dans les B.D. ou un courrier télépathique parfois elles viennent de nous, parfois d'ailleurs, du moins c'est l'expérience que j'en fait et que l'on peut observer si l'on se place un instant comme témoin.Le mental peu être et devrait être perçu comme un outil à utiliser dans tous les sens afin de le connaître et d'en maîtriser les possibilités, donc de ce que nous percevons à travers ce mental ,nous n'en sommes pas les seuls maîtres, mais nous le partageons à la manière d'un repas, selon les mets que nous choisissons,nous nous en nourrissons en quelque sorte et les utilisons pour transmettre des idées, des sentiments, des émotions,des perceptions de toutes natures, personnelles ou unifiées c'est à dire nous incluant tous, tel que l'amour , le goût du beau, du vrai ,de la spontanéité, du vrai , de l'élan du coeur, d'un sourire de joie partagée, du spectacle de la nature, d'un vol de flaments roses au crépuscule au bord d'un lac mordoré baigné de lumière de l'astre solaire, de l'ami bienveillant qui marche à nos côtés, de l'intant partagé.... Au fait, j'ai beaucoup apprécié ces magnifiques paysages de ta région ,j'habite aussi en bord de mer sur la côte vendéenne avec ses plages de sable fin ,ses roches déchiquetées et tourmentées par les marées, ses marais humides où s'entrecroisent de multiples canaux paisibles ponctués pas le vol, qui d'une aigrette blanche, d'un héron, d'une poignée de mouettes ,ses levées de terre lourde,ou l'eau miroite le visage des ciels calmes ou changeants.Pensées partagées.Les pensées sont comme les parfums avec leurs variantes du désagréable au délectable, du pesant au lourd et nos états d'esprit se colorent de leurs natures selon sur lesquelles l'ont se branche de graves a légères, de légères a joyeuses, de sèrieuses a insoucientes pareil à ces volutes dans le ciel modelées par le vent. Un état sans pensées devient bienheureux ,hors d'atteinte de ce qui fluctue et qui change, rendant nos vies ici-bàs incertaines peut être il y a t-il là à l'intérieur de nous ce cadeaux à découvrir, à retrouver laissé en héritage après le long voyage de l'âme dans l'incarnation .Bon voyage et bon partage.Namaste.
    1
    Lundi 9 Février 2009 à 00:07
    coucou, oui je pense que nous sommes seul maître de notre mental Mais parfois, nous pouvons avoir un moral en baisse mais jamais faillir ans nos pensées bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :