• L'unité.

    Écrit par Charly Bapst   

     

    De la même façon que l'arc-en-ciel est UN, nous ne sommes qu'UN en vérité. De la même façon que la race humaine est UNE, nous ne faisons qu'UN en elle. De la même façon que la vie est UNE, nous en faisons partie donc UN. Vous ne pouvez séparer les couleurs de l'arc-en-ciel, il disparaîtrait instantanément, de même si nous sommes plusieurs, en vérité nous ne formons qu'UN. Nous sommes en même temps l'unique et le multiple, le UN et le TOUS.

    L'unité,

     

    Celui qui comprendra vraiment cette unité sera à moitié esprit et, pour l'autre moitié matière, il sera à la fois temporaire et éternel, il sera en même temps visible et invisible, il sera l’existant et l’inexistant, l’absent et l’omniprésent, il sera la pensée et l’action (jamais l’un sans l’autre), il sera le Fils Nouveau. C'est pour cela que je ne cesse de dire qu'il ne faut pas négliger le corps mais, bien le porter jusqu'au Père. L'unité n'est pas un vain mot pour désigner quelque chose d'inaccessible pour le diviser que nous sommes mais il faudra bien que le corps ne fasse plus qu'UN avec l'esprit, en dehors du temps et de l'espace, pour retrouver notre Origine.

     

     Celui qui veut porter son esprit loin dans des nuages de spiritualité ou celui qui veut porter son corps dans tous les formes du monde n'arrivera à rien, Il n'avancera pas d'un pouce, il ne sera rien auprès du Père car il se divise pour se faire valoir. Celui qui veut ne voir que le bien et celui qui ne veut voir que le mal ne verra rien car il divise, il n'y a ni bien ni mal mais, une pensée et une action, il n'avancera pas car il divise et en plus, il juge. Lorsque l'on parle de notre dualité, le yin et le yang, nous divisons, c'est déjà un état matière et esprit, il ne faut voir que le cercle unitaire. Il en est ainsi de presque tout, nous avons totalement oublié d'unifier, nous avons perdu notre base, notre UN.

     
    Lorsque nous rêvons, nous oublions notre corps et voguons dans des sphères fluides. En rêve nous sommes non seulement fluide mais, nous nous limitons dans quelques sphères plus ou moins polluées (il y a autant de sphères fluides que de densité de matière). Nous croyons savoir des choses et pourtant nous ne savons que d’infimes parties de très peu. L’humain est présomptueux en affirmant connaître plein de choses et pourtant, par rapport à l’unité, nous ne savons presque rien (presque est encore trop pour le peu que nous savons).

     

    C'est par l'unité que nous ne ferons plus qu'UN avec l'univers et nos frères.

     

     

    « La grande Présence intérieurel'Expiation.. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    6
    Jeudi 12 Juin 2008 à 11:17
    Il y a tant de choses à découvrir, à étudier, la Vie est vraiment géniale, et je ne comprends pas ceux qui se plaignent !!
    5
    Jeudi 12 Juin 2008 à 11:01
    Non,non, pas d'erreur de ta part..J'ai bien de blogs, et j'ai du me tromper dans l'adresse que j'ai mis pour te faire un com !! Je crois que cela m'arrivera encore souvent !!
    4
    Jeudi 12 Juin 2008 à 11:00
    Contente de te retrouver, fini la pause alors..à tout de suite !
    3
    Mercredi 11 Juin 2008 à 13:33
    ce que je retiens dans ce texte c'est une des dernieres phrase disant que l'humain est présomptieux et c'est tout a fait vrai nous croyons connaitre mais a mon humble avis jamais nous ne pourrons tout comprendre c'est si bien fait n'est ce pas ????????? bisous et a bientôt Marcel
    2
    Mardi 10 Juin 2008 à 16:58
    Rakcha , dis moi que je ne me trompe pas de blog ? je vais le mettre dans mes favoris pour revenir le visiter . la photo des mains est super. merci pour le coeur énoooooorme . bisous bernadette
    1
    Mardi 10 Juin 2008 à 12:07
    Bonjour Raksha Un coucou vite fait avant d'aller bosser! Comment vas-tu ? Je vois que ton blog s'enrichit de jour en jour ...Super...J'aime bien le site de Charly...les articles sont clairs ...ainsi que ta poésie qui laissent apparaître de façon nette ton expérience du cours. Je te fais des bisous et je te dis à bientôt...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :