• Extrait de Sois de Nisargadatta Maharaj

    Il y a quelques jours, je t'avais mis un MP3 avec les paroles de Nisargadatta, (au 19/10/2017,je ne retrouve plus le lien , désolée...)... Ce mp3 continue de me nourrir, j'ignore pourquoi, mais je l'écoute toujours, plusieurs fois par jour, et par moment j'ai des larmes de gratitude devant la simplicité d'Etre..

    Aussi aujourd'hui,je suis guidée à t'offrir un nouveau texte de Nisargadatta... Tout est si simple quand nous acceuillons "ce qui est - tel que c'est"...

     

    Pas besoin de "fuir" le monde par une méditation imposée par un maître, qui te répète sans cesse que c'est "la méthode" idéale...
    Tu es déjà "méditation"  quand tu acceuilles "ce qui est". Il faut "juste  accepter ce qui est  -  tel que c'est "  Bref voici le texte :


    Visiteur :
    Pourquoi suis-je né?

    Maharaj :
    Il est dans la nature de la conscience de se manifester. Il n'y a pas de cause. Le soleil se lève pour éclairer ses planètes, c'est dans sa nature.
    Si vous adorez profondément ce « je suis », vous conquerrez tous les pouvoirs sur la manifestation mais je ne vous conseille pas d'entrer dans ce circuit.
    La conscience agit à travers le corps, elle a des millions de formes et la toute puissance.
    Vous êtes l'ensemble de tout ce qui existe mais votre orgueil conditionne cette splendeur aux dimensions de votre' corps et vos convictions vous limitent à des formes illusoires.

    Visiteur :
    Est-ce que croire en Dieu n'est pas une façon d'échapper à cet orgueil?

    Maharaj :

    Avoir une foi religieuse n'est qu'une complaisance émotionnelle. Croire à la naissance et à la mort également. Chacun n'est guidé et n'agit que par ses émotions. Tout ce que l'on cherche à exprimer est émotionnel.
    Ne faites rien, soyez. La méditation n'est rien d'autre. Demeurez ancré immuablement dans la conscience d'être. N'ayez aucune connaissance de quoi que ce soit. Soyez. Cela est.la parfaite méditation.
    Que peut-on utiliser d'autre que la conscience pour s'ancrer dans la conscience ? Vous êtes le thème même de méditation de votre conscience.
    Si vous ne pouvez arriver à abandonner l'idée que vous allez mourir, alors acceptez cette révélation : vous êtes l'ensemble du manifesté.

    Visiteur :
    Comment me stabiliser dans la conscience?

    Maharaj :
    Il n'y a de stabilité que dans le sans forme. Dès qu'il y a un aspect, une couleur, l'esprit est sollicité et il se limite. Dans le social c'est cela que l'on veut : du changement, des aspects variés, du mouvement. Tout cela est du jeu, du passe-temps.
    La conscience est en toutes choses, elle peut être perçue en tous objets car c'est elle qui maintient leur subsistance. La conscience est vécue et s'exprime à travers la totalité des formes mais elle n'est qu'une.
    Le feu, l'air, l'eau, peuvent-ils être réduits à une forme?

    Vous avez actuellement compris tout ce qu'il y avait à comprendre, vous ne devez pas rester ici plus longtemps.


    Attention, qui êtes-vous ? Brahma (l'absolu), mais l'habitude du corps est toujours là ! J'estime néanmoins qu'à présent vous devez pouvoir vous appuyer sur la manifestation Brahma que vous êtes. Si, après avoir écouté tout ce qui a été dit pendant ces journées, vous persistez à vous relier au corps et à être stimulé par la vie du monde, c'est votre affaire mais ce sera un grand gâchis, une grande erreur. Branchez-vous sur votre manifestation en tant qu'être.

    Il est facile de ne plus s'identifier au corps : observez le corps, observez la force vitale du souffle. Si vous pouvez l'observer, c'est que vous en êtes distinct. Comme plus tard observant la conscience vous serez au-delà de la conscience. Mais, tout d'abord, soyez un avec cette conscience. Vous ne pouvez en aucun cas vous confondre avec ce déguisement qu'est le corps. Se stabiliser dans la conscience entraîne la renonciation spontanée au physique et au matériel. J'insiste, un renoncement non délibéré, survenant de lui-même.

    Vous croyez tous à votre vie individuelle bien qu'elle soit illusoire. Voyez donc, ce que vous considérez comme vrai change continuellement !

    Pouvez-vous m'indiquer une seule chose constante? Seul le sens d'être existe mais vous ne parvenez pas à vous en rendre compte parce que tous vos points de comparaison sont eux-mêmes changeants. Seul, « je suis », quoi que vous fassiez, demeure nécessairement là, identique à lui-même.

    Le « je suis » est l'âme de tout l'univers. Il est dans le ver, dans le ciel, dans l'homme, partout.

    Tout répète « je suis ». C'est le principe dynamique que l'on s'efforce de tuer en le limitant au corps mais il est immortel.
    Vous avez compris, il ne faut plus revenir. Vous savez sans hésitation ni doute, sans nécessité de réflexion, que vous n'êtes pas une femme. Vous le savez, même en rêve. Donc, vous devez savoir aussi spontanément que vous n'êtes pas ce corps.

    La conscience seule accorde la conscience, adorez-la comme la forme la plus haute de vous-même.                   (SOURCE)

     

     

     

    Sandrine 02

    « Je suis victime !!!Faire ou Etre »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Jeudi 19 Octobre à 13:56

    Merci beaucoup de votre partage...Du coup j'ai rectifié l'article car je ne retrouve plus le mp3 !!!
    Namasté

    1
    Evolutive
    Samedi 23 Septembre à 17:46

    Bonjour, merci pour votre site. Je vous signale, comme vous le demandez, que le mp3 sur Nisargadatta Maharaj ne fonctionne pas ou plus. Le texte figurant sur cette page est exquis :-)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :