• Comment pardonner ??

    COMMENT PUIS-JE PARDONNER ?


    Il est impossible de pardonner à quelqu'un d’autre, car ce ne sont que vos fautes que vous voyez en lui. C’est là que vous voulez les voir et non en vous. Voilà pourquoi le pardon de quelqu'un d’autre est une illusion. Le Chant de la Prière. S-2.1.4 :2-5

    QU’EST-CE QUE LE PARDON ?

    Nous pouvons seulement débuter le processus du pardon lorsque nous commençons à réaliser combien semblables nous sommes avec la personne que nous souhaitons pardonner. Lorsque nous ne pouvons pardonner à quelqu'un, c’est parce nous ne pouvons pas nous pardonner pour le même problème, bien qu’il soit dans une autre forme. Par exemple, une femme peut détester son mari pour ses fortes explosions agressives de colère bien qu’elle ne l’ait jamais fait souffrir de cette façon. Cependant, sa colère est juste aussi forte que la sienne mais présentée de manière différente par elle. Quand elle se sent en colère, elle peut se couper de lui émotionnellement. La colère de son mari reflète la sienne qu’elle n’a pas pardonnée en elle-même.

    Le Cours enseigne que le pardon reconnaît que ce que nous croyions nous avoir été fait l’a vraiment été par nous-mêmes, car nous seuls pouvons nous priver de la paix de Dieu ; par conséquent nous pardonnons aux autres pour ce qu’ils ne nous ont pas fait et non pour ce qu’ils nous ont fait. Le pardon véritable reconnaît une attaque comme un appel à l’amour et à la correction. (T-12. 1.8) (p.233)

    Le pardon consiste à abandonner le passé, à laisser aller tout ce que nous croyons que les gens, le monde ou Dieu nous ont fait, aussi bien que tout ce que nous pensons leur avoir fait. Le pardon est un changement dans la perception. Chacun d’entre nous est notre frère ou notre sœur venant de l’amour ou de la peur. Leur attaque provenant de la peur, est une supplication pour notre amour. Notre seul problème est de croire en la séparation d’avec Dieu, notre seule guérison est de se joindre les uns aux autres à travers le pardon.

    Les trois étapes du pardon.

    Kenneth Wapnick a identifié dans le Cours trois étapes ou pas sur le sentier du pardon que je trouve utiles dans la compréhension de ce qu’est le pardon véritable.

    1.    Premièrement, nous devons retirer nos projections sur le monde et prendre la responsabilité pour notre propre souffrance. Nous devons arrêter de pointer nos doigts vers les gens et les situations en les accusant de nous blesser et voir qu’ils sont en train de nous refléter les endroits que nous n’avons pas guéris/pardonnés en nous-mêmes. En fait, ces personnes et ces événements méritent nos remerciements pour nous avoir montré ce qui se trouve dans notre inconscient, car sans eux nous ne verrions pas les forces qui nous actionnent. Le secret du salut n’est que ceci : que tu te fais cela à toi-même. T-27.VII.10 :1 (p.630)

    2.    Après avoir réalisé qu’il n’y a rien à blâmer « au dehors» et ayant trouvé que le problème se trouve en nous-mêmes, nous tombons normalement dans le piège de se sentir coupable. Notre ego croit s’être séparé de Dieu et tient à continuer de cette façon. Il nous dit que nous devrions nous sentir coupable pour nos péchés car c’est par ce moyen que nous venons à prendre sérieusement ce monde de séparation.
    La culpabilité demande toujours une punition et c’est ce qui nous empêche de laisser aller notre souffrance. Durant cette deuxième étape de pardon, nous venons à voir combien nous sommes attachés à notre culpabilité. La culpabilité est la somme totale de pensées négatives que nous entretenons sur nous-mêmes. Il apparaît comme un sacrifice de ne pas se sentir justifiés d’être une victime et le souhait est de s’accrocher à sa colère, à sa jalousie, ses griefs, etc.

    Bien que la culpabilité soit douloureuse, elle nous est familière et nous la préférons à l’augmentation de responsabilité personnelle qui nous arrivera lorsque nous perdrons notre attachement à être une victime. Nous pouvons maintenant choisir de décider que la culpabilité ne nous sert plus désormais et que nous aimerions qu’elle soit défaite.
    Ce changement requiert de l’aide en dehors du système de pensée de l'ego car nous ne pouvons pas le faire par nous-mêmes. Notre petit désir de changer, de modifier notre perception, ouvre la voie pour la troisième étape du pardon.

    3.    À ce stade final, notre culpabilité est défaite par le Saint-Esprit, Qui se tenait toujours là derrière la barrière de notre culpabilité et la paix revient à notre esprit. Cependant, jusqu’à ce que nous exécutions les deux premières étapes Il ne peut pas entreprendre la troisième. Nos pas peuvent être comparés au fait de percer un trou dans la barrière de protection que nous avons érigée contre l’amour de Dieu afin de permettre à son Amour de se répandre à l’intérieur et dissoudre notre culpabilité.

    La prière suivante tirée d’«Un Cours en Miracles» contient en elle-même les trois étapes du pardon. Le Cours nous conseille fortement de l’utiliser chaque fois que nous ne sommes pas joyeux.

    J’ai dû prendre la mauvaise décision, parce que je ne suis pas en paix.
    J’ai pris la décision moi-même, mais je peux aussi prendre une autre décision
    Je veux prendre une autre décision, parce que je veux être en paix.
    Je ne me sens pas coupable, parce que le Saint-Esprit défera toutes les conséquences de ma mauvaise décision si je Le laisse défaire.
    Je choisis de Le laisser défaire, en Lui permettant de décider de choisir Dieu pour moi.
    T-5.VII.6:7-11 (p. 96)





    Au niveau d’expérience le plus profond nous viendrons à réaliser que nous ne sommes pas notre ego mais bien encore « chez nous en Dieu rêvant d’exil » T-10.1.2 :1 (p.195)

    Nous découvrirons que nous sommes tels que Dieu nous a créés, le seul Christ, parfait et  éternel et que rien ne peut nous blesser. Quoi donc alors aura à être pardonné ?

    ….dans le pardon complet, où tu reconnais qu’il n’y a rien à pardonner, tu es absous complètement. T-15.VIII.1:7 (p.343)


    Résumé d'Un Cours en Miracles - Michael Dawson



    « Chacun joue un rôle12 signes de l'Eveil »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    8
    Carole
    Samedi 15 Juin 2013 à 17:56
    J'ai adoré cette page qui m'a beaucoup appris sur le pardon. Cela me permet de faire un grand pas en avant dans mon cheminement spirituel. Merci.
    7
    Mercredi 23 Septembre 2009 à 09:19
    Le cours en miracle apprends justement à "pardonner" , et c'est une véritable "libération" intérieure qui s'ensuit ..
    6
    Samedi 2 Mai 2009 à 09:56
    Le Pardon est l'un des piliers de l'enseigenement du cours en miracles.
    5
    Mercredi 29 Avril 2009 à 15:35
    Avancer, ou plutot pacer sa conscience là où il n'y a plus de pécher, juste des erreurs qui nous font avancer..
    4
    Mercredi 29 Avril 2009 à 09:23
    trés juste et afin d'avancer sur son chemin spirituel,il est important de se pardonner,pardonner aux autres
    3
    Mercredi 22 Avril 2009 à 09:45
    Les vieilles blessures sont les plus longues à soigner, je m'en aperçois chaque jour !! Mais à chaque étape du pardon, comme nous devenons plus légère, c'est génial..
    2
    Lundi 20 Avril 2009 à 12:00
    le pardon, un bel acte d'intelligence et gentillesse...C'est dur parfois, mais le temps aide à prendre du recul et à ne plus en vouloir a l'autre..car il n'y a jamais rien à regretter, faut avancer..pas le choix, belle reflexion m'Raksha! bisOO
    1
    Vendredi 17 Avril 2009 à 19:36
    etant dans ma famille en ce moment, je m'entraine a pardonner, rien de mieux que dans sa famille, car c'est souvent la que les vieilles blessures sortent, ou qu''on sait exectement quoi faire pour nous enerver,,,la, j'ai vu une chose qui m'enerve beaucoup chez ma mere, mais en meme temps, je me suis apercu, que je possede exectement le meme "defaut"...et ca m'aide bien a pardonner et a faire le travail en moi meme....c'est chouette de s'ouvrir les yeux!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :